Politique 2007

La politique vus de nous citoyen
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ségolène intéroger sur le sujet d'Airbus

Aller en bas 

Que pensez vous de la réaction de Ségolène?
 Très Bien
 C'est de la Pub pour elle
 Cela va lui faire perdre des électeur
 Cela va lui faire gagner de électeur
 Nul
Voir les résultats
AuteurMessage
velpo
Admin
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 25
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Ségolène intéroger sur le sujet d'Airbus   Ven 02 Mar 2007, 12:28

La candidate socialiste tenait hier un meeting dans les Landes, sur les terres d'Henri Emmanuelli.


L'ÉTAT comme pilote industriel. Fidèle à la doctrine socialiste, Ségolène Royal défend la place de la puissance publique dans les affaires économiques. Alors qu'Airbus vient d'annoncer 10 000 suppressions d'emploi, elle a jugé qu'il n'était pas indifférent de le rappeler. Hier, Royal devait faire de la défense de ces emplois - elle souhaite un moratoire sur le plan social - l'un des axes de son intervention à Mont-de-Marsan, où elle était en meeting, dans la région Aquitaine particulièrement touchée. On est loin de la phrase de Lionel Jospin, lorsqu'il était premier ministre confronté à la fermeture d'une usine Michelin : « L'État ne peut pas tout ».


« L'impact d'Airbus » sur la campagne


Mais le dossier n'est pas seulement français. Ségolène Royal doit rencontrer mardi la chancelière allemande Angela Merkel. D'ores et déjà, elle dit vouloir l'interpeller pour que les États français et allemand interviennent. Royal défend l'idée d'un État « efficace ». La situation d'Airbus étant liée aussi à la parité euro-dollar, Royal devait aussi rappeler hier qu'elle souhaite que la Banque centrale européenne intègre l'emploi dans ses objectifs.


Sur le terrain de la polémique, le premier secrétaire François Hollande, hier sur LCI, a accusé les gouvernements depuis 2002 de « ne pas avoir joué tout leur rôle de vigilance, de contrôle et même de nomination ». Le PS ne manque pas de pointer la responsabilité des dirigeants de l'entreprise. Sur ce dossier, les socialistes espèrent marquer clairement la différence entre la droite « qui dit ce n'est pas notre affaire » et la gauche qui résiste. « L'affaire Airbus peut avoir un impact dans la campagne », veut croire un élu de la région.


Mais compte tenu de la situation économique de la France, Ségolène Royal évite de promettre des lendemains qui chantent. Avec des accents à la Churchill, elle a averti les électeurs, dimanche à Rouen mais aussi mercredi, que les deux premières années, il faudra « serrer les dents » avant d'espérer un retournement de tendance. Son plan économique repose sur la mise en oeuvre de « cercles vertueux » où l'État, les régions et les entreprises oeuvreraient de concert.


Le discours résolument étatiste devait plaire au public landais qui a largement voté non au traité constitutionnel européen en 2005. 68 bus venus de toute l'Aquitaine avaient été affrétés. Les organisateurs s'attendaient à refuser du monde. Dans ses meetings, Ségolène Royal ne s'affiche plus toute seule. Hier, c'était Henri Emmanuelli qui la recevait. Jusqu'à présent, le député et président du conseil général des Landes, tenant de l'aile gauche du PS, est demeuré discret dans cette campagne.


Aujourd'hui, Ségolène Royal poursuit son déplacement dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Celui de François Bayrou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://politique2007.superforum.fr
 
Ségolène intéroger sur le sujet d'Airbus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article intéressant
» Articles intéressants de Roger Leblond du club RDS
» Intérêt du maquillage?
» sondage au sujet de l'euthanasie
» Sujet de composition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Politique 2007 :: Les Membres :: Vos coups de gueule-
Sauter vers: